Piloter efficacement votre activité grâce à la Business Intelligence

De nombreuses entreprises tentent d’aborder les projets de BI (Business Intelligence ou Informatique Décisionnelle) de la même manière qu’un projet informatique classique et n’obtiennent pas les résultats escomptés. La Business Intelligence est le processus technologique d’analyse des données et de présentation d’informations exploitables. Elle aide les dirigeants, les gestionnaires et les autres utilisateurs finaux de l’entreprise à prendre des décisions commerciales éclairées.

Procédez méthodiquement pour assurer le succès de votre activité grâce à la Business Intelligence.

La réalité est que les projets BI et les projets informatiques sont très différents – même s’il y a un socle technique qui les soutient.

De nombreuses organisations ont encore du mal à maîtriser les données et les analyses de base. Obtenir des rapports hebdomadaires/mensuels/trimestriels pour le personnel approprié en temps voulu avec des données exactes et des définitions de données que tout le monde comprend est un défi pour de nombreuses organisations. Pourtant, elles se rendent compte qu’elles doivent faire beaucoup plus avec les données pour dépasser leur concurrence et mieux servir leurs clients.

À la recherche de solutions rapides pour valoriser les données, de nombreuses entreprises investissent dans les outils d’analyse de données les plus récents et les plus performants et mettent rapidement en œuvre la technologie de la même manière qu’elles aborderaient un projet de mise à jour de leur matériel réseau. Bien que la mise en œuvre puisse se dérouler sans heurts, nous constatons souvent que les entreprises sont rapidement confrontées à une faible adoption par les utilisateurs en raison de données non fiables, d’une infrastructure de données surchargée, de l’absence de gouvernance des données, du manque de formation, etc.

En réalité, les projets BI et informatiques sont très différents. Lorsque vous abordez des projets de BI et d’analytique, vous devez suivre différentes étapes pour en piloter avec succès votre activité.

Les projets BI sont avant tout des projets d’entreprise, et non des projets informatiques.

Nous recommandons que les experts en la matière (PME) fassent partie des principaux membres de l’équipe de livraison et soient impliqués dès le premier jour. Le fait que les utilisateurs professionnels participent au prototypage et soient impliqués dans chaque itération du projet permettra d’éviter les surprises et les retards lors des phases de test.


Un soutien intensif de la part des analystes commerciaux est nécessaire tout au long du projet.

Le service informatique doit comprendre que les analystes métier sont essentiels à un projet de BI, contrairement à un projet informatique classique. Les solutions de BI étant destinées à être utilisées par tous les départements et utilisateurs ayant des compétences techniques variées, ces projets doivent être menés à bien avec un alignement étroit entre l’IT et le business.

 

Les exigences des projets BI sont impossibles à définir complètement à l’avance.

Pour un projet informatique, vous pouvez souvent définir complètement vos besoins pour un projet de mise à niveau du réseau, et vous pouvez presque définir complètement vos besoins pour un système de comptabilité ou de CRM dès le départ. Pour un projet de données et d’analyse, vous ne savez pas ce que les données vont vous apprendre avant de commencer à découvrir des informations et à poser des questions sur votre entreprise. Un élément dont vous aviez l’intuition qu’il serait important peut s’avérer beaucoup moins important qu’un élément que vous n’aviez pas envisagé auparavant.

La découverte de données et d’autres outils de BI nous permettent de modifier les exigences tout au long d’un projet, et continuent de faciliter le prototypage rapide et le profilage des données, et de mettre davantage de pouvoir entre les mains des utilisateurs professionnels.

 

Une approche de gestion de projet agile est nécessaire.

Nous recommandons une méthodologie agile pour réussir un projet de BI ou d’analyse. Cette méthode permet d’obtenir rapidement de la valeur, ce qui signifie des itérations courtes sur quelques semaines.

 

La construction de la solution de BI n’est qu’un début – des tests approfondis sont nécessaires.

Les tests doivent être omniprésents tout au long du projet, à chaque itération. Le prototypage rapide que nous réalisons permet une meilleure compréhension des données aux premiers stades de nos projets, ce qui permet à nos clients de corriger les choses avant toute phase de test dédiée.

 

Les utilisateurs sont attachés à leurs outils actuels – la gestion du changement est essentielle.

Les outils de BI en libre-service sont plus populaires que jamais car ils sont plus intuitifs et plus flexibles par rapport aux besoins de l’entreprise. Mais la puissance et la décentralisation des outils d’analyse s’accompagnent d’un besoin de gestion centralisée des données, afin que l’entreprise ne perde pas la confiance en ses données, qui sont “une seule version de la vérité”.

Plutôt que d’enseigner de nouveaux outils et de gérer leur adoption, la gestion du changement devrait aujourd’hui se concentrer sur la normalisation et la gestion des processus, des données de base et de l’accès aux données.

 

Intégration étroite avec les systèmes et les processus métiers existants.

Il se peut que les processus d’affaires doivent être réorganisés à la suite des découvertes faites au cours d’un projet d’analyse, même pendant les activités de découverte ou de prototypage. Par exemple, si vous rencontrez un problème de qualité des données, adressez-vous aux systèmes sources pour aider à garder les données plus propres. Un exemple simple : changer un champ de texte libre en un champ à liste déroulante avec des options définies.

 

La BI est un programme intégrant des sous projets.

Nous attirons l’attention de nos clients lorsqu’ils nous demandent combien de temps il faut pour terminer un projet de BI et que nous leur répondons : “vous ne finirez jamais”. Les entreprises peuvent terminer un projet bien cadré en une semaine seulement, mais pour qu’une organisation utilise réellement les données comme un atout stratégique, elle aura besoin d’une stratégie de données et d’une feuille de route à long terme qui comblera le fossé entre l’état actuel et l’état futur souhaité.

Nos conseils pour piloter avec succès votre projet BI

Voici donc les 5 conseils qu’Inovency, cabinet de conseil en transformation numérique des ETI et PME à Paris, vous recommande d’appliquer pour bien préparer votre projet BI :

 

1.Organisez des discussions en tête-à-tête.

Faites des interviews sur les besoins des équipes. Si vous avez de bonnes capacités d’écoute et de synthèse, il n’y a rien de mieux. Envoyez vos questions d’entretien à l’avance !  Les gens pourront réfléchir à leurs réponses avant que vous n’arriviez et que vous obteniez de meilleures réponses, plus réfléchies. Veillez à poser les bonnes questions. Ne demandez pas quelles sont les données dont vous avez besoin ou à quoi doit ressembler le rapport ! Mais plutôt ce que vous essayez d’accomplir. Quelles actions allez-vous entreprendre si vous disposez de ces informations ? Quels sont vos objectifs ? Quelles sont vos motivations ?

 

2.Envoyez des enquêtes.

Croyez-le ou non, les sondages sont un excellent moyen de recueillir des commentaires solides. Lors d’une réunion, la plupart des utilisateurs sont mis sur la sellette. Une enquête leur donne le temps d’examiner les questions et de réfléchir à leurs réponses.

 

 3.Visualisez les flux de travail grâce à la cartographie des processus.

Enfin de compte, une solution de BI est un moyen de faire la lumière sur un ou plusieurs processus métier. Découvrez donc quels sont ces processus. Comprenez le flux de données à travers chaque processus. Et comment la disponibilité des données peut les rationaliser. Faites simple, une description simple sur papier  permet déjà de préciser  les exigences critiques.

 

4.Faites de l’ingénierie inverse.

Vous pouvez probablement obtenir avec succès 60 à 80 % des métriques, attributs et dimensions d’un nouveau rapport ou tableau de bord dans des rapports ou systèmes opérationnels existants. Il n’est souvent pas nécessaire de réinventer la roue, il suffit d’étendre un peu le concept.

 

5.Créez des prototypes.

Un excellent moyen d’affiner vos exigences est de créer un prototype basé sur des données réelles si possible (fictives sinon). Les utilisateurs pourront voir et interagir avec un système avant sa mise en production. Une image vaut mille mots.

Ces quelques recommandations de bons sens vous permettront certainement de vous lancer !

Au fur et à mesure que vous avancerez dans la mise en œuvre, de nouvelles exigences apparaîtront certainement.

L’important est donc de rester agile et d’être prêt à apprendre pour bien piloter votre activité.

Chez Inovency, nous restons à votre disposition, si vous souhaitez être accompagné sur un projet de transformation digitale . Nous pouvons aussi vous aider si vous souhaitez mettre en place un Système de Business Intelligence pour votre activité.

No Comments

Post A Comment